Non, non, non, je n'ai pas démissionné, ni été licencié, je pars juste en congé maternité ce soir. J'ai réussi a reporté une partie du congé pré-natal vers le congé post-natal afin de pouvoir profiter plus longtemps de la grenouille lorsqu'elle sera là.

Je ne suis pas mécontente de laisser derrière moi le travail et de pouvoir m'occuper un peu plus de la grenouille. Il commence à faire chaud (et oui nous avons de belles journées aussi en Normandie) et le bureau devient un vrai four. Dur dur à supporter cette chaleur.

Pour la journée la plus chaude de la semaine, hier, j'étais en télétravail. Je n'ai donc pas souffert de la chaleur, mais avant-hier et aujourd'hui ... C'est une autre histoire.

Le programme des semaines à venir est quand même chargé, mais j'aurais un peu plus de temps pour vous raconter ce qui se passe par chez nous. J'ai des idées de billet en attente, mais il faut que je les rédige, que je mette de l'ordre dans les photos, etc.

Bref, je sens que je ne vais pas m'ennuyer pendant les trois prochaines semaines. Mais surtout, je vais rester au frais aussi souvent que possible.

Voilà pour les dernières nouvelles. Je vous prépare la suite dès que possible.

Bonne après-midi.