Ce week-end a été relativement calme pour nous, d'autant que ce dimanche, nous nous sommes rendus, avec mon homme, dans ma famille où l'une des soeurs de ma mère organisait une réunion familiale.
Pour cette occasion, nous ne nous sommes pas levés trop tard afin d'avoir le temps de faire un petit jogging. Au retour, nous nous sommes préparés à partir pour la région parisienne où vit ma tante.
Avant de prendre réellement la route pour chez ma tante, nous avons fait un crochet sur Deauville pour poser la voiture de mon homme pour qu'il puisse rentrer de la gare ce soir.

Environ deux heures plus tard, nous sommes arrivés chez ma tante en pensant que nous étions les derniers, mais non...

P6281455

Cependant, l'apéro était bien entamé. Nous avons donc pris le chemin en marche avant que la dernière arrive.

P6281464

A l'arrivée de la dernière, certain(e)s en profitent pour se resservir un verre.

P6281466

 

Et pendant que son petit dernier dors paisiblement ...

P6281468

Ma soeur en profite pour terminer de faire manger son ainé avant que nous passions à table.

P6281462

Mais mon neveu semble plus intéressé par le ballon ou les framboises du jardin que par la fin de son repas.

P6281465

Puis vient l'heure de passer à table où nous commençons par un gaspacho préparer par ma cousine avant de poursuivre sur le barbecue dont la charge revient aux hommes.
C'est bizarre, c'est toujours eux qui s'occupent du barbecue. Les allusions machistes ne tardent pas à fuser.
J'en profite également pour faire plus ample connaissance avec une cousine de ma mamie présente pour l'occasion.

P6281491

Puis les brochettes et les merguez laissent placent aux fromages et à la salade.

P6281474

Pour le dessert, nous avons le droit aux gâteaux d'anniversaire. Ce qui m'a légèrement surprise car je ne savais pas que nous fêterions des anniversaires.

P6281498

En fait, nous fêtions les anniversaires du mois de juin (enfin pas tous). Ceux de ma mamie (80 ans), du beau-père de ma tante (90 ans), d'un de mes cousins (18 ans) et d'une de mes cousines, la fille de ma tante (20 ans).

Il va falloir que je récupère les dates pour m'en souvenir...

Malheureusement pour moi, il fait très chaud à table. Un peu d'air dans le jardin est le bienvenu. Puis l'après midi se passe lentement et pendant que certains vont piquer un roupillon, d'autres rentrent chez eux. Les autres aidant au rangement.

Puis vint notre tour de prendre la poudre d'escampette, mais non en direction de la Normandie, mais plutôt en direction de notre pied à terre parisien. Comme mon ami doit de toute façon aller à Paris demain, autant y passer la nuit et je reprendrai la route seule le lendemain matin.

Et voilà encore un week-end agréable qui se termine.