Samedi dernier, nous sommes allées voir une voiture en Belgique. Il s'agit d'une jaguar S Type R et le garage est situé à Tournai, à une trentaine de kilomètres de Lille.

Nous avons prévu de partir vers 8h pour y être vers 10h, voir la voiture et repartir. Je ne me suis occupée de rien et mon homme n'a pas pensé à regarder le nombre de kilomètres à parcourir. La Belgique est à deux heures de Paris à peu près, mais nous somme également à deux heures de Paris.

Nous sommes partis vers 8h00 comme prévu et nous avons entré l'adresse du garage où se trouve la voiture et là … Le GPS nous a indiqué près de 400 km de route et une arrivée vers 12h30.

Je regarde sur internet (c'est vraiment bien la 3G), sur le site du garage : ils sont fermés entre 12h30 et 14h le samedi.

C'est sans compter le détour que nous fait faire le GPS. A l'aide d'une carte, nous avons vu qu'il y avait une nouvelle autoroute qui nous permet de rejoindre Amiens plus rapidement. Nous la prenons et nous gagnons facilement 1/2h. Par ailleurs, nous roulons relativement vite.

Et nous arrivons vers midi moins le quart au garage. Nous regardons la voiture sous toutes les coutures, en attendant que le vendeur soit disponible, puis nous regardons un peu les autres voitures et tout ce qu'il propose. Lorsque le vendeur a fini avec ses autres clients, il vient nous voir. Nous regardons encore la voiture avec lui, et comme mon homme est très intéressé, il demande à l'essayer.

Jaguar

Le problème en Belgique est que les garages n'ont qu'une plaque provisoire pour tous les véhicules. Il faut que le vendeur lui mette ce jeu de plaques provisoires, qui est sorti. Il nous demande de lui accorder une bonne demi-heure. Nous ressortons du garage pour errer en ville pendant une demi-heure. Nous reprenons la voiture et nous nous baladons dans la ville pour la visiter.

Par chance, nous tombons sur un marché. Nous en faisons tranquillement le tour mais les étals se vident tout doucement car c'est la fin du marché. Dans notre petit tour, nous tombons sur des pantalons qui ont l'air sympa.

J'en cherche en marrons depuis que le mien a fini à la poubelle. Mon homme m'en déniche deux et nous repartons avec les deux pour 15 € sans même essayer.

P4180813 P4180814

Puis, la demi-heure étant passée, nous retournons à la voiture et direction le garage. Le vendeur nous attend, la voiture est prête, nous montons dedans et nous commençons la séance d'essai.

Un vrai bolide à mon avis. J'adore le bruit, on dirait un avion. Et le vendeur n'a pas une allure trop pépère. Sinon, mon ami aurait demandé à l'essayer lui-même histoire de voir ce qu'elle a dans le ventre.

La voiture est adoptée. Retour au garage, puis au bureau du vendeur et c'est partit pour le contrat de vente. Seul inconnu, les plaques et comment ça se passe avec les nouvelles plaques. Le vendeur nous promet de nous appeler lundi pour nous tenir informé.

Nous repartons avec le contrat vers notre Normandie. Il ne faut pas trop tarder car nous sommes invités le soir même et que nous n'avons pas encore fait de sport et j'ai dit que j'amenai le dessert.

Retour à la maison à 17h30, je file en cuisine pour préparer mon dessert, un gâteau basque. Pendant que la pâte repose, je peux faire mon sport. Mais il me faut écourter la séance pour que nous n'arrivions pas trop tard chez nos amis. Après le sport, je termine mon dessert et je le mets dans le four pendant que je me prépare.

J'ai fini de me préparer, le gâteau basque est prêt, mais encore trop chaud pour le démouler. Nous l'avons embarqué dans son plat et filé chez nos amis où nous avons passé une très bonne soirée.

Pour la voiture, il y a eu des complications et finalement, mon ami ne veut plus l'acheter. Pas grave, il nous restera de bons souvenirs.